Instagram

Contemporary African Art Collection by Jean Pigozzi

HOME ARTISTS EXHIBITIONS NEWS PRESS BOOKS ABOUT US LINKS HD GALLERY CONTACT

Musée d’art contemporain à Marrakech: Blessures et résilience de l’Afrique - L'Economiste

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:4965 Le 21/02/2017

2 heures d’une incroyable visite
Au gré des collections de la fondation Alliances
Les oeuvres délivrent une critique acerbe de la société mondialisée


Cette «Yellow Crazy Woman» de l’artiste John Goba se réfère à Balaba, reine-mère fondatrice du royaume des Malingue. Elle est ornée de grandes épines de porcs-épics, symbole de protection, de fertilité, de vertus spirituelles et mystiques (Photos Mokhtari)

Marrakech n’a plus à rougir. La ville possède aujourd’hui un musée digne de ce nom. Le Musée d’art contemporain Africain Al Maaden (Macaal) abrite les collections de la fondation Alliances, tournées vers l’art contemporain africain. Il faut traverser l’Agdal, longer le quartier populaire de Sidi Youssef et pénétrer dans le vaste resort d’Al Maaden pour tomber sur cette pépite architecturale. Un bâtiment imposant qui se fond parfaitement dans le décor végétal de ce lieu de résidence à Marrakech. Une fois les portes franchies, les 2 heures d’une incroyable visite commencent. Depuis sa récente ouverture, l’exposition temporaire actuelle, qui se poursuit jusqu’en mars, se consacre à l’environnement.

«Essentiel paysage» réunit les pièces de la collection Alliances en rapport avec la nature, et celles d’artistes africains glanées dans des collections internationales de renom. Au début de la visite, les oeuvres célèbrent le sujet avec joie et légèreté. Plus on avance, plus celles-ci dénoncent les ravages de l’humain. Des chocs parfois comme devant «La fuite des cerveaux» ou «Défis de la mondialisation» de l’artiste congolais Chéri Chérin. Pourtant ultra colorées et pleines d’une grande force satirique, ces toiles délivrent une critique acerbe de la société mondialisée et de son exploitation du continent africain. Voilà l’art contemporain dans toute sa splendeur, questionnant, dérangeant, dénonçant. Les salles s’enchaînent dans cet espace lumineux de 900 m2, aménagé par l’architecte français Jean-François Bodin.



Oeuvre après oeuvre, l’Afrique s’impose, comme [...]

Link : Lire la suite...


Musée d’art contemporain à Marrakech: Blessures et résilience de l’Afrique - L'Economiste - © 2010-2017 The Contemporary African Art Collection - Contact Caacart - Seydou Keita Photographer, the official website, new, click here