Instagram

Contemporary African Art Collection by Jean Pigozzi

HOME ARTISTS EXHIBITIONS NEWS PRESS BOOKS ABOUT US LINKS HD GALLERY CONTACT

Le grand mix africain de la Fondation Louis Vuitton - Les Echos
Par Judith Benhamou-huet


En 2015, à Captown, lors des révoltes étudiantes, une statue déboulonnée était l'objet d'une singulière communion : les bras se levaient, non pour soutenir une cause politique mais pour prendre des photos. Photo David Goldblatt

Un continent immense, des réalités politiques et religieuses variées, des passés différents, des langues innombrables... L'Afrique est un puzzle d'identités. Pourtant, les observateurs de l'art aiment employer le terme générique d'« art africain ». Comme si on parlait d'« art européen »... Avec justesse, la Fondation Louis Vuitton a choisi d'exposer cette diversité. « Il s'agit d'un voyage dans le temps et dans l'espace », souligne la directrice de l'exposition, Suzanne Pagé. Le propos, en quarante-cinq artistes, est riche, profus, saturé de couleurs ou en noir et blanc. Il va des années 1980 à 2016, d'un Congo rieur et festif à une Afrique du Sud plombée par les séquelles de l'apartheid. Un étage entier est consacré à une sélection parmi la gigantesque collection (10.000 oeuvres) de l'homme d'affaires excentrique Jean Pigozzi. Cet hypocondriaque, qui n'a jamais mis les pieds en Afrique, s'est principalement intéressé aux artistes subsahariens. Dans un accrochage élégant, les masques formés à partir de bidons par Romuald Hazoumé (né en 1962) avoisinent les 38 miniportraits de célébrité dessinés par le sage ivoirien Frédéric Bruly Bouabré (1923-2014) au dos de bouteilles de shampooing. La récupération, vue comme un art... Le point fort de ce grand show est l'Afrique du Sud, à laquelle un étage entier, plus une partie des collections de la fondation, est dédié. Ce pays souffre de ...

Read More



Le grand mix africain de la Fondation Louis Vuitton - Les Echos - Press Review - © 2010-2017 The Contemporary African Art Collection - Contact Caacart - Seydou Keita Photographer, the official website, new, click here