Instagram

Contemporary African Art Collection by Jean Pigozzi

HOME ARTISTS EXHIBITIONS NEWS PRESS BOOKS ABOUT US LINKS HD GALLERY CONTACT

Quatre artistes racontent l’Afrique - Les Echos Série Limitée
Par Judith Benhamou-Huet

La Fondation Louis Vuitton, à Paris, consacre actuellement une série d’expositions aux créateurs d’un continent dont on connaît peu les talents.


Dessin pour Triumphs and Laments (2016), de Williams Kentridge. Encre d’Inde sur papier.
- Thys Dullaart/Courtesy Williams Kentridge et Marian Goodman Gallery, Paris et Goodman Gallery, Johannesburg


Chéri Samba

Il est petit et extrêmement énergique. Ses tableaux lui ressemblent. Il s'appelle Chéri Samba, et il est la vedette de la peinture en République démocratique du Congo. Né en 1956, l'artiste fait partie des premiers noms de l'art africain introduits dès la fin des années 1980 en Occident. Aujourd'hui, ses oeuvres s'inscrivent au générique des collections permanentes du MoMA de New York, du musée Ludwig de Cologne ou du Centre Pompidou à Paris. Quant au plus grand collectionneur au monde d'art africain contemporain, Jean Pigozzi, il en possède un ensemble colossal, dont une sélection de neuf peintures est montrée à la Fondation Louis Vuitton. Chéri Samba réalise seulement une dizaine de tableaux par an. Ils représentent des scènes figuratives hyperréalistes qui sont, le plus souvent, particulièrement soignées dans les détails. Peintes dans des tons très vifs et contrastés, elles affichent un contenu politique et une morale inscrite dans le tableau même. Le peintre adore se représenter dans des mises en perspective de son existence et des problèmes du monde. Chéri Samba en peinture, c'est par exemple Je suis un rebelle, une composition dans laquelle il met en garde contre les révolutionnaires de tous bords, en 1999. En 2004, dans Problème d'eau, le voici à califourchon sur une fusée en quête de sources d'irrigations jusque dans l'espace.

Samba parle de corruption, de séduction, de vanité... Son langage est devenu si populaire que des faussaires n'ont pas hésité à démultiplier sa production. Mais, comme le proclamait une de ses toiles de 1997 qui appartient aussi à Jean Pigozzi : L'espoir fait vivre. Les faussaires ont été stoppés dans leur expansion, et Chéri Samba continue à être un des chéris du marché de l'art africain contemporain.


William Kentridge


On reconnaît les plus grands artistes au fait qu'ils [...]


Read More


Quatre artistes racontent l’Afrique - Les Echos Série Limitée - Press Review - © 2010-2017 The Contemporary African Art Collection - Contact Caacart - Seydou Keita Photographer, the official website, new, click here