L’art (congolais) n’a pas de frontières - L'Orient-Le Jour

Originaires de la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, Joseph Kinkonda (Chéri Chérin) et Mosengwo Odia (Moke Fils) sont des piliers contemporains de la scène artistique africaine. L'un est un talent de la peinture populaire congolaise et l'autre est l'héritier de Moke, grand artiste peintre au Congo. Les tableaux riches en couleurs des deux Kinois témoignent de l'histoire contrastée de leur ville, entre l'ambiance festive et le chaos. Les pinceaux de Chéri Chérin interprètent avec ironie des sujets internationaux ou reprennent des personnages typiques locaux, tandis que ceux de Moke Fils sont plus centrés sur le Congo et caricaturent des scènes de la vie quotidienne à Kinshasa, dans des peintures chargées aux couleurs chaudes. À travers ces peintures, il s'agit de [...]

L'art n'a pas de frontières et cette exposition en est la preuve. Par son lieu, elle montre l'intérêt de la France et du Liban pour l'Afrique, mais aussi [...]

C.L.

Read More